Comment réagir en présence d’une personne victime d’un AVC ?

En France, aujourd’hui, 1 personne sur 15 est victime d’un accident vasculaire cérébral ou d’une lésion vasculaire cérébrale. Selon les estimations de l’OMS, il s’agit de l’une des 5 premières causes de mortalité dans le monde et fait une victime toutes les 5 secondes. Un accident vasculaire cérébral est toujours un scénario d’urgence qui exige une réaction rapide, bien qu’il soit simple à identifier, ce qui en réduit les conséquences. Il y a tout au moins certaines choses que vous pouvez faire en attendant les secours si quelqu’un a un AVC.

Un AVC, qu’est-ce que c’est ?

Il est crucial de reconnaître les premiers signes d’un AVC si l’on veut pouvoir réagir rapidement. En général, la personne atteinte sent d’abord une partie de son visage s’affaiblir. Ensuite, des picotements commencent à se développer dans le visage, les bras et les jambes. L’aphasie ou une difficulté soudaine à parler peut également survenir à ce stade. 

Sujet a lire : Que cache l'heure 11h22 d'une horloge ?

La clarté visuelle se détériore (vision floue, double ou perte totale de la vision d’un ou des deux yeux). Le patient se sent étourdi et peut s’évanouir ou avoir du mal à se tenir debout. Le patient peut ne pas être capable de parler ou de lever le bras. Ces sensations se succèdent rapidement et peuvent durer de deux à quatre heures.

Que faire en attendant les secours ?

Il est crucial de contacter immédiatement les services d’urgence, comme la SPA, dès les premiers signes d’un accident vasculaire cérébral. En attendant l’ambulance, vous pouvez faire quelques gestes pour que le patient se sente mieux ou pour éviter des effets plus graves. Les voies respiratoires de la victime doivent d’abord être maintenues ouvertes, ce qui est la première chose à faire. Enlevez sans hésiter tout vêtement qui pourrait empêcher la respiration. 

A voir aussi : Comment faut-il utiliser les super-aliments bio pour avoir une meilleure santé ?

Vous pouvez placer la victime en position latérale après avoir évalué ses signes vitaux (PLS). Pour ce faire, placez le bras droit de la victime dans un angle droit. Puis il plie sa jambe gauche et pose sa main gauche sur son oreille droite. Ensuite, basculez sa tête en arrière pour vider sa tranchée en faisant pivoter son torse sur le côté droit tout en gardant le contrôle de sa tête. En attendant l’arrivée des secours, vous pouvez le laisser dans cette position et le laisser respirer un peu.

Next post Les douleurs testiculaires devraient peut-être vous alarmer